TAHLI GANG & TRILOK GURTU - Concert review (french) - Le Télégramme

Si le propos du festival Armor India est de jeter des ponts entre la Bretagne et l’Inde, le superbe concert, donné par Tahli Gang au Roudour, vendredi soir, en a été l’incarnation musicale. Comme en écho, les mots de leur invité, le percussionniste et batteur indien de stature mondiale, Trilok Gurtu, qui a justement déclaré à propos de sa musique : « Nous faisons des ponts, pas des barrières, car c’est ce dont le monde a besoin ». 

 

Un concert de très haut niveau 

Emmenés par le guitariste et compositeur Jacques Pellen, le flûtiste, Sylvain Barou, et le trompettiste, Geoffroy Tamisier, ont établi un magnifique et intense dialogue avec le percussionniste. Dès le premier morceau, une très belle composition de la harpiste Kristen Nogues, le public est frappé par leur entente rythmique, la qualité du son et l’homogénéité de l’ensemble. L’accord entre le flûtiste et le trompettiste fait merveille dans ce projet, porté très haut par Jacques Pellen, maître d’oeuvre d’une musique celtique transcendée. Chaque instant est passionnant et, au-delà de la virtuosité, ce sont les moments de magie musicale que les nombreux mélomanes ont su apprécier. Invité prestigieux de la soirée, Trilok Gurtu participe brillamment à ce qui tend vers une construction musicale commune, plutôt qu’un simple dialogue.

 

Le Télégramme 28/04/14

Leave a comment

    Add comment