Le Telegramme - 10 Mai 2012

 Grandiose de virtuosité et de couleurs musicales, l'album éponyme du surdoué Sylvain Barou est en tous points sublime. Le flûtiste ayant mis à son générique instrumental hyper créatif, le gotha de nos meilleures pointures pour douze titres d'inspiration celtique, mais également afghane avec l'étonnant morceau «Shah Koko Jaan».

Leave a comment

Add comment